Pourquoi dans les Basques?

Cette question, mille fois posée à ceux qui, comme nous, sommes en première ligne pour accueillir les touristes et les visiteurs dans notre belle région, trouve son explication dans le fait historique suivant : la présence basque « en Canada » (comme on disait à l’époque) c’est-à-dire, dans l’Estuaire du Saint-Laurent dès le XVIe siècle avant la colonisation française de notre histoire.

Les Basques, navigateurs et chasseurs de baleines depuis des siècles en Europe, occupaient durant la saison estivale l’île située en face de Trois-Pistoles  à laquelle ils donnèrent leur nom. Les Basques y avaient construit des tours qui servaient à fondre la graisse de baleines qu’ils mettaient en barils. Cette chasse était très lucrative. L’île a été aussi un des premiers lieux de contact et de traite principalement de fourrures entre Européens et Amérindiens. Les Basques y participèrent activement. Il faut savoir que cette île était située à la rencontre de deux grands axes de circulation : l’axe est-ouest (le fleuve Saint-Laurent) et l’axe nord-sud (Saguenay, rivière-Trois-Pistoles, Lac Témiscouata). C’était la plaque tournante du commerce pour la région.

En 1500, le roi de France Henri IV accorda le monopole de la traite des fourrures aux commerçants et explorateurs français. Ce privilège marquera le début de l’arrêt des activités saisonnières basques qui prirent fin définitivement autour de 1630.

Notre MRC a choisi, dès le début des années 1980, de mettre l’emphase sur ce fait historique et d’adopter l’appellation MRC des Basques.

Voilà! Vous savez tout ou presque… Comme nous!

Merci à la Société d’histoire et de généalogie de Trois-Pistoles pour la collaboration.

 Alain Choinière

 

La MRC des Basques

La MRC des Basques s’est approprié cette désignation historique pour nommer son territoire qui regroupe onze municipalités, dont la ville de Trois-Pistoles.

L’appellation Basques ne réfère pas à une appartenance au peuple basque, mais bien à une région désignée sous ce vocable. Selon la Commission de toponymie du Québec, le gentilé associé à notre MRC est: un Basque, une Basque. Non, nous ne sommes pas des Basques d’origine européenne, mais les Basques habitant le territoire de la MRC des Basques.

Nous ne descendons donc pas des pêcheurs basques du 16 et 17e siècles non plus. L’appropriation du nom de la MRC s’est faite naturellement chez les commerçants et les organismes du territoire: Fromagerie des Basques, CSSS des Basques, L’Éveil des Basques, etc. Et oui, certains d’entre nous se sont initiés à la pelote basque, un sport culturellement basque européen!