Crédit Photo : Sébastien Rioux

La Commission culturelle de la MRC des Basques, grâce au support financier de COSMOSS, offre pour une 2e année consécutive une formation conviviale axée sur la lecture aux enfants. L’activité se tiendra le 13 janvier de 13h30 à 15h30 à la Bibliothèque Anne-Marie-D’Amours. L’activité est gratuite.

Ce n’est pas toujours facile de susciter l’intérêt des enfants pour la lecture, surtout lorsque le milieu environnant n’y est pas propice. Mais il est possible par des idées toutes simples et efficaces d’y parvenir. iSabelle Moffet, formatrice en animation du livre, viendra pour une 2e fois à Trois-Pistoles partager ses quelques trucs.

La formation s’adresse à tous ceux et celles désirent apprendre des techniques de base en animation de livres jeunesse, que ce soit pour faire de la lecture active, jouer avec les mots ou encore avoir des idées de bons livres. À la fin de l’activité, les participants auront développé leur confiance en lecture et se sentiront plus outillés. La formation s’adresse autant aux bénévoles lecteurs, aux bénévoles de bibliothèques, aux parents et grands-parents ou encore aux animateurs en service de garde. Elle s’inscrit dans le cadre de l’action « La communauté, les jeunes et les familles s’impliquent dans l’animation de nos bibliothèques » du plan d’action de COSMOSS Les Basques. Café et thé seront servis sur place.

Où :       Bibliothèque Anne-Marie-D’Amours, 145, rue de l’aréna, Trois-Pistoles

Date :   13 janvier, 13h30

Coût :   Gratuit, sur inscription.

Réservez votre place au 418 851-3206 poste 3134 ou encore à culture@mrcdesbasques.com.

«  Les parents et grands-parents jouent un rôle de modèle pour les enfants, explique Vickie Vincent, coordonnatrice des animations estivales de la Grand-mère aux livres. Tout le monde peut avoir un impact dans l’éveil à la lecture et le développement de l’intérêt des jeunes à lire. Le goût de la lecture chez un enfant a une incidence sur sa réussite scolaire. Nous croyons que cette formation aidera les participants à développer leur potentiel d’animation et saura susciter l’enthousiasme des jeunes qui en bénéficieront. »